Ludivine De Groote - Diététicienne Nutritionniste

Manger autrement, en toute liberté !

Blog

afficher :  plein / résumé

La balance

Publié le 6 mai 2019 à 0:35 Comments commentaires (0)

Au vu de ce que j'entends en consultation, il me paraît indispensable d'éclaircir certains points quant à l'utilisation de la balance.


Je vous ai fait un petit résumé des points importants à ne jamais négliger lorsque vous voulez vous peser. Je répète, ne JAMAIS NÉGLIGER !


Apprenez à relativiser, ne soyez pas esclave de ce nombre sur votre pèse-personne. Ce n'est justement qu'un nombre, un outil de mesure.



KAZIDOMI

Publié le 22 mars 2018 à 10:20 Comments commentaires (1)


J'aimerais vous parler d'un magasin en ligne "Kazidomi", qui met en vente des produits à prix réduits avec le plus faible taux d'additifs possible.


Ils ont cette vision de l'alimentation que j'affectionne particulièrement : au moins il y a d'ingrédients, au mieux on se porte !


Ils ont également des catégories pour les régimes spécifiques (intolérants/allergiques, végétariens...) donc c'est assez sympa et pratique ;-)


J'ai fait le comparatif de prix entre ce qu'ils proposent et deux autres magasins bio et c'est plutôt avantageux :-D


Si cela vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire un tour sur leur site : https://www.kazidomi.com/fr/


Si vous désirez vous inscrire, utilisez le code ABO202W afin de bénéficier d'une réduction de 20E sur votre abonnement.


Petite précision technique : l'abonnement sera donc de 80E au lieu de 100E. Ils estiment qu'il est rentabilisé en 3 mois. Si vous n'utilisez pas assez souvent leur plateforme ou que vous n'avez pas atteint 80E de réduction en fin d'année, ils vous rendent le reste en bon d'achat.



Aime-toi

Publié le 21 mars 2018 à 6:45 Comments commentaires (1)



S’aimer, toute une histoire…Un long chemin semé d’embûches, une aventure au cœur de soi-même.


On ne se lève pas un matin en se disant : « Youhou, je m’aime enfin ! ». C’est du travail, de l’acceptation, un lâcher-prise par rapport à son image.


Je ne suis ni psychologue, ni spécialisée dans le développement personnel, mais je vous vois, vous tou.te.s, au quotidien, vous détester, vous auto-juger, vous saboter. Et cela me fend le cœur.


Je me vois également moi, me battre avec moi-même, mon corps et mon mental.

Et je peux vous dire que, pour la première fois de ma vie, je suis sur la bonne voie. Je suis plus en paix, j’essaie de vivre en harmonie avec mon corps et mon esprit. Alors ce n’est pas chose aisée, je ne suis pas au bout de mon chemin, mais j’ai malgré tout envie de vous aider à trouver le vôtre et à ne pas le perdre de vue.


Vous êtes beaux et belles.

Vous êtes déjà parfait.e.s.

Vous avez toutes les capacités.

Vous pouvez avoir accès à vos ressources.

Vous méritez ce qu’il y a de meilleur.


On n’a qu’un seul corps, un seul véhicule. C’est grâce à lui qu’on se lève tous les matins, grâce à lui qu’on vit des moments merveilleux, qu’on respire, qu’on rit, qu’on pleure, qu’on partage, qu’on crie, qu’on danse.

Chérissez-le. Il le mérite.

Chérissez-vous, vous le méritez. Soyez votre allié.e, votre confident.e, votre meilleur.e ami.e. Arrêtez de vous mettre des bâtons dans les roues, arrêtez de créer des murs pour vous empêcher d’avancer, stoppez votre victimisation. Prenez les rênes en mains et foncez.

Votre corps n’attend que ça.



STOP AUX REGIMES YOYO !

Publié le 21 mars 2018 à 4:50 Comments commentaires (0)


Je sais, c'est incroyablement tentant de perdre du poids rapidement...


Malheureusement, cela peut très vite s'avérer dangereux et, surtout, inefficace sur le long terme (arrêt de la perte de poids et reprise des kilos perdus).


J'aimerais vraiment vous conscientiser par rapport à ces régimes dits "yoyo", ces promesses de perte de 10kg par mois, ces diètes soupe aux choux ultra détox, etc. Aussi attrayants soient-ils, ils ne respectent pas votre SANTÉ


Ma démarche est donc de vous amener à une perte de poids, certes plus lente, mais malgré tout efficace, réfléchie et respectueuse de votre corps. L'objectif est de changer vos habitudes alimentaires, de vous aider à intégrer un nouveau mode de vie qui vous correspond et répond à vos besoins.


Pensez "long terme", s'il-vous-plaît, ne détruisez pas votre métabolisme et le fonctionnement votre corps. Faites les bons choix avant d'atteindre un point de non retour.





Chaque mois un thème

Publié le 14 décembre 2016 à 3:35 Comments commentaires (4)


 

 

 

Citation de décembre

Publié le 13 décembre 2016 à 8:30 Comments commentaires (0)

Le bilan bionutritionnel, c'est quoi?

Publié le 26 février 2015 à 8:00 Comments commentaires (0)

Intestin irritable, reflux ? Fatigue chronique ? Pathologies articulaires ? …

Adultes et enfants


Le profil bionutritionnel IoMET® vous permet de visualiser vos terrains en carence et ceux en excès ; en fonction de votre hygiène de vie et de vos troubles, je suis en mesure d'effectuer un bilan personnalisé de vos besoins et de vous proposer une « cure » adaptée à vos déséquilibres spécifiques.

Notre organisme est constitué de quelques 10 000 à 30 000 milliards de cellules qui s’assemblent en unités spécifiques au niveau des organes et dont le fonctionnement optimal est lié à l’apport de micronutriments indispensables (oligoéléments, vitamines, bons acides gras…;).

Or on observe aujourd’hui fréquemment des carences en ces éléments, responsables de manque de vitalité dans un premier temps, susceptibles d’entraîner à plus long terme des désordres fonctionnels.

Des milliers d’observations de patients par des centaines de thérapeutes spécialisés en micronutrition, ont permis, en fonction du capital génétique, de l’environnement, de l’alimentation et du mode de vie de chacun, d’identifier 7 terrains différents.

L’outil IoMET®, exclusivité innovante NUTERGIA est un questionnaire individualisé détaillé et complet. Il permet, grâce à un programme informatique, de visualiser les perturbations des terrains et de révéler le « maillon faible », source des désordres observés, autrement dit, il permet d’identifier et de comprendre l’origine des déséquilibres.


L’analyse de ce profil me permettra de :

 

  • vous proposer une « cure » personnalisée de micronutriments, adaptée à vos besoins

  • vous donner des conseils alimentaires associés

 

 

Dangers du cholestérol, mythe ou réalité ?

Publié le 20 janvier 2015 à 5:40 Comments commentaires (0)

Article tiré du BioInfo N°2644 de septembre 2014


Dangers du cholestérol, mythe ou réalité ?


Le cholestérol figure parmi les dangers sanitaires les plus redoutés. Il est vrai que l’industrie pharmaceutique relayée par le corps médical nous serine en boucle depuis des décennies qu’il est nécessaire et même indispensable de faire baisser un taux de cholestérol sanguin trop élevé pour préserver nos artères. Un positionnement aujourd’hui remis en question par de plus en plus de scientifiques.

Le corps médical certifie qu’il est nécessaire voire indispensable de faire baisser un taux de cholestérol sanguin trop élevé a n d’éviter l’infarctus du myocarde. Cette pathologie qui est la premièrecause de mortalité dans nos sociétés occidentales, résulte de l’obstruction d’une artère par un caillot sanguin privant ainsi le muscle cardiaque de l’oxygène nécessaire à sa contraction.

 

Réputation surfaite

Si ce processus touche essentiellement les artères coronaires, celles qui entourent le coeur, il peut aussi atteindre les artères cérébrales pour causer un accident vasculaire cérébral obstructif (AVC ischémique) pouvant provoquer des séquelles comme la paralysie ou la mort. Les AVC constituent la première cause de handicap chez les adultes. Or ,depuis peu, un nombre croissant de chercheurs et de scientifiques indépendants affirment haut et fort qu’un taux même élevé de cholestérol n’intervient que de façon mineure, voire même pas du tout, dans l’étiologie des maladies cardiovasculaires dites obstructives(1). Bien que très controversés par un certain système médical, leurs arguments solidement étayés sur le plan scientifique méritent d’être connus et approfondis.

 

Lipide fondamental

Le cholestérol, loin d’être un poison, n’est rien d’autre qu’un lipide de la famille des stérols, naturellement présent dans chacune des cellules de notre corps. Les trois-quarts de sa production sont fabriqués par le foie. S’il représente au total 2% de notre masse corporelle, c’est le cerveau qui en est le plus abondamment pourvu (25% du cholestérol total). Un déficit en cholestérol cérébral augmente d’ailleurs considérablement les risques de dépression nerveuse, et de troubles de la mémoire. Selon le professeur Frank Pfrieger du Centre de Neurochimie de Strasbourg, le cholestérol intervenant dans la formation et le renouvellement des synapses (connexions entre neurones), joue un rôle fondamental dans l’apprentissage de la mémoire. Comme c’est un précurseur des acides et des sels biliaires, il favorise la digestion des graisses comme les indispensables oméga-3aux effets neuro et cardio- protecteurs. À cet égard, un effondrement des taux de cholestérol constitue

 un marqueur de l’insuffisance des fonctions hépatiques. C’est le cholestérol présent dans la peau et sous l’action du soleil qui se transforme en vitamine D, prévenant la décalcification et l’ostéoporose, mais aussi l’apparition de certains types de cancers comme ceux du sein, du pancréas et du côlon(2). Il est aussi intéressant d’observer que l’on comptabilise davantage de cancers chez les patients sous médicaments hypocholestérolémiants (statines).

 

Maladies cardio-vasculaires ?

Les observations scientifiques montrent que pour 75% des patients ayant subi une crise cardiaque, leur taux de cholestérol ne dépasse pas les normes établies. Plus encore, dans de très nombreuses études, un taux bas de cholestérol est associé à une espérance de vie plus courte après 65 ans. Une étude du Département de Médecine Cardiovasculaire de l’Université de Yale a conclu que les personnes âgées ayant peu de cholestérol meurent deux fois plus souvent de crise cardiaque que celles ayant beaucoup de cholestérol. Cerise sur le gâteau, une étude publiée dans la prestigieuse revue médicale The Lancet en arrive à la conclusion qu’un taux élevé de cholestérol diminue le risque de décès toutes causes confondues. Les troubles cardiaques trouvent leur origine dans la conjugaison de plusieurs facteurs comme la sédentarité, le tabagisme, l’hypertension artérielle, l’alimentation, etc. Les fonctions biologiques du cholestérol sont telles qu’on peut le considérer comme une substance utile pour la santé.


(1) C’est ce qu’af rment, entre autres, Michel de Lorgeril, cardiologue, chercheur au CNRS, Philippe Even, rhumatologue, professeur émérite à l’université Paris Descartes ou encore le Dr Malcom Kendrick (Société européenne de cardiologie).
(2) Voir à ce propos les travaux de John White et David Goltzman, chercheurs à la Faculté de Médecine de l’Université MC Gill, Montréal.
(3) Source : Professeur Djousse L., et Gaziano, J.M., Circulation, Edition en ligne accélérée, Boston


Alain Mahieu

 08 septembre 2014


 

Moelleux au chocolat sans gluten et sans lactose

Publié le 18 janvier 2015 à 5:05 Comments commentaires (0)

 

Moelleux au chocolat sans gluten (et sans lactose)

 Pour 6 - 8 personnes

 Ingrédients
 - 200 g de chocolat noir

- 70 g de sucre

- 70 g de Bécel oméga 3 OU de Ghee (beurre clarifié) (OU 70g de beurre si le lactose est toléré )

- 70 g de farine de riz

- 4 œufs

 Préparation de la recette

 Préchauffez le four à 210°C (thermostat 7).

 Dans un saladier, fouettez les œufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

 Faites fondre le beurre et le chocolat, puis mélangez ces deux préparations.

 Ajoutez la farine de riz, mélangez bien, la pâte doit être lisse.

  - Soit, versez dans un moule à cake beurré et fariné. Enfournez et laissez cuire entre +/- 15 min en surveillant régulièrement.

- Soit, versez dans des petits moules à muffin beurrés et farinés. Enfournez et laissez cuire entre 8 et 10min maximum pour un coeur fondant

 Une fois cuit(s), laissez-le(s) tiédir avant de le(s) démouler sur une grille ou une assiette.


 

Nouvelles règles d'étiquetage alimentaire en décembre 2014

Publié le 18 décembre 2014 à 7:45 Comments commentaires (0)


Nouvelles règles d'étiquetage alimentaire en décembre 2014


Extrait et photo tiré de l'article de Nicolas Rousseau, du site de santé Food In Action :

"La nouvelle réglementation sur l'étiquetage alimentaire entre en vigueur le 13 décembre 2014. Objectif : des étiquettes plus claires, plus complètes et plus lisibles."


Retrouvez l'article ici !



Rss_feed